Villas à Makarska – Les meilleures villas de vacances à Makarska

La riviera de makarska est située en aval de la montagne biokovo. Elle s’étend à partir de la plage Vrulje, à côté de Brela, jusqu’aux lacs de Baćina situés en face du delta de Neretva. Le point culminant est de 1762 m au­dessus de la mer, et a été par la suite nommé la chapelle de St Jure.
La route menant vers le sommet est pavée, et son ascension n’est seulement possible de l’aube au crépuscule. Avec sa meteo assez appréciable, à peu près 20 degrés tout au long de l’année, la riviera de makarska vous offrira de nombreux moments inoubliables.
En 1981, le plus grand cadre naturel de la montagne a été déclaré comme parc naturel protégé. Quant aux institutions publiques, elles vont considérer que ceci est un probable début de la transformation de la région en parc national.
Cette baie elliptique cache beaucoup de lieux anciens étant aujourd’hui devenus des villages ayant comme principale activité, le tourisme ; : Baska Voda, Brela Donja, Podgora, Brist, Gradac, Zadvarje, Drašnice, Zaostrog…
Les magnifiques abords de l’Adriatique représentent un environnement naturel étonnant ; la combinaison de montagnes sauvages et d’une mer calme qui vous offrira de nombreuses activités, des paysages incroyables ainsi que des lieux sont les éléments qui font sa richesse.

Comme les autres villes de Dalmatie, l’histoire de Makarska date de l’Antiquité. Lors du 4ème siècle, nous trouvions la première mention d’ Inariona sur la route côtière de Salona à Narona (Vid près de Metković). Dans les documents du Parlement de Salona datant du 4 mai 533, l’état de Muccurum fût une place où le diocèse a été créé.
En 887, s’est déroulé un grand conflit entre la République vénitienne et la principauté de Neretva dans lequel Doge Peter Candian ,lui­même, a été tué et enterré selon la légende dans le village de Tučepi. Les vénitiens étaient entrés en contact avec le prince croate Branimir et s’étaient accordés financièrement pour la libre navigation dans l’Adriatique et pour un libre échange.
Lors des siècle suivants, les ducs de Bribir, les rois bosniaque, les princes croates et les vénitiens se sont relayés sur le trône . Le nom de Makarska a été pour la première fois divulgué en 1502.
La ville a été annexée par la république vénitienne en 1684. Durant le règne de 100 ans des lions vénitiens, les fondations de la ville ont évoluées. Lors du siècle suivant, pendant la domination française et hongroise, Makarska a connu un développement économique et culturel.
L’écrivain le plus important et influent dans l’histoire, fra Andrija Kacic Miošić, est né en ces lieux.
Le village de Brist, détient le célèbre surnom de « Homère croate ».

Comme une part d’héritage national et religieux, les jours fériés se sont toujours passées en famille. De nos jours, afin de célébrer un évènement ou un rassemblement, les croates préparent la même nourriture que leurs ancêtres.
La gastronomie de la riviera de Makarska, est assez similaire à celle de Dalmatie car ells appartiennent aux mêmes traditions. Cependant elle a ses propres recettes traditionnelles étant associées aux saisons et à certains jours fériés.
Le plat caractéristique du carnaval est le ragout de bœuf accompagné de gnocchis ou macaronis. Les déserts sont des beignets. A la fin du Carême, commence les préparatifs de la grande fête chrétienne de Pâques, où chaque foyer aura posé sur la table un cheesecake et un garitula (gâteau de paques).
Les plats estivaux, les plus préparés sont, les anchois bouillis, les tomates grilles, les épices de murtela avec de l’huile d’olive, des figues, des gateaux kotonjada et kumpeta.
Pour les mariages, des petits gâteaux secs sont cuisinés. Lors de la cérémonie d’arrivée, du jambon, du fromage et de la soupe sont servis. Le diner est composé d’une soupe, d’un ragout de bœuf, de boulettes de viande, de viande rôtie et pour les desserts ; un gâteau de raviolis cassants, et le plus célèbre des desserts de la région un gâteau Makarana fait d’amandes et de noix.
Le sauerkraut et le kaštradina sont des plats réservés pour les mos d’hiver. Pendant le mois de décembre, de nombreux gâteaux la plupart du temps secs tels que le pain d’épices, d’amandes, arancini, le flan ou le mais sucré , sont confectionnés. A la veille de Noel, du poisson est traditionnellement consommé, dont principalement de la morue et le jour de Noel un ragout de bœuf.
En goutant les plats des ancêtres, nous connaissons leur mode de vie. En en offrant à vos invites étrangers, vous partagez la connaissance et l’amour pour la nourriture que les gens mangent.

La rivera de Makarska est riche en attraction naturelles, mais les domaines historiques et culturels sont peu représentés. Nous vous recommandons ces sites suivants:
Le parc naturel de Biokovo – Lieu de piquenique avec beaucoup de sentiers de randonnée, des espèces végétales endémiques et une riche faune. Vous pouvez monter à pied ou en voiture sur le sommet de St Jure.
Le sanctuaire Vepric – Lieu saint croate qui a été fondé par l’évêque Juraj Carić en 1908. La grotte naturelle et l’ensemble du paysage avec ses collines et sa chapelle attire les pèlerins du monde entier.
Le jardin botanique de Kotišina – Conçu comme une « partie fortifiée de la nature», qui a conserve les formes de la végétation naturelle avec sa flore indigène, est située sur les pentes côtières de la montagne surplombant le village de Kotišina.
L’observatoire de Makarska – Il est construit dans le centre de la ville, et est entouré par une ronde de pins qui lui fournissent de l’obscurité. Il a organisé le projet d’astro­park pour les enfants européens.
Le musée de malacologie – Exposition riche et rare d’escargots de mer et de crustacés de l’Adriatique. Le monde entier s’est accordé pour dire que c’est la plus célèbre collection malacologique en Croatie.
Les péninsules St Pierre et Osejava – Possèdent des parcs boisés pour que les skieurs amateurs et les amoureux de la nature puissent en profiter. Les sentiers pour les randonneurs et les joggeurs vous offrent une magnifique vue sur les environs.
Podgora – Un lieu situé à 12km de Makarska, dans lequel a été fondé la première flotte partisane en 1942. Le monument de l’aile des mouettes a été construit en 1962 pour la commémorer.
Tučepi – Village proche de Makarska, dans lequel on peut trouver des vestiges de l’architecture antique. La légende dit qu’il y a d’enterré le vénitien Doge Petar Candiano.

Nearby Villas

Maison de Vacances Skalinada

yyyy
Makarska Riviera
8
From € 190
pricePowerLightning

Allure

yyyy
Makarska Riviera
8
From € 350

For a free & immediate callback, enter your number below and we will call you as soon as possible.